08-01-2015   Le chef de l’Etat condamne avec force l’attentat criminel contre le siège du journal français Charlie Hebdo   

Le chef de l’Etat, M. Ismail Omar Guelleh, a adressé mercredi un message de condoléances à son homologue français, M. François Hollande, suite à l’attentat perpétré ce matin contre le journal français Charlie Hebdo qui a provoqué la mort de 12 personnes et fait plusieurs autres blessés graves.

C’est dans l’effroi et la consternation que j’ai appris l’attentat lâche et barbare qui a visé un journal de votre pays", a écrit le Président de la République, formulant ses "condoléances les plus attristées à son homologue français".

"Je vous prie de transmettre l’expression de ma solidarité et de ma compassion au peuple ami de France tout entier et aux familles et proches des victimes en particulier", a indiqué le Président Guelleh, souhaitant un "prompt rétablissement aux blessés de cet acte barbare et inacceptable".

Le peuple et le gouvernement de Djibouti se joignent à moi pour témoigner leur sympathie à la nation amie française dans le cadre de cette difficile épreuve", a ajouté le chef de l’Etat, condamnant avec la plus grande énergie un "crime odieux qui n’est légitimé par aucune philosophie".

"Cette attaque menée avec des armes contre des civils sur leur lieu de travail constitue ce qu’il y a de plus inadmissible", a poursuivi le chef de l’Etat djiboutien qui qualifié les responsables de ce "crime abject" de "désespérés en quête d’idéaux exécrables.

Partager sur facebookPartager

 
Untitled Document
@RPP_Officiel
 
 
Le Progrès

Bulletin du Rassemblement Populaire pour le Progrès Hebdomadaire Fondé en 1979